Informations diverses et variées

Un problème avec les diaporamas en PowerPoint ? → utilisez Libre Office !

 

APPEL

Envoyez-nous vos coups de cœur

Textes - photos - diaporamas - adresses de vidéos sur le net

Documents à envoyer en pièce jointe à azimut71@ozone.net

MERCI.


Les bonnes adresses pour télécharger

Le meilleur navigateur (qui ne vous espionne pas) : Firefox

Une suite bureautique gratuite très efficace : Libre Office

Un programme simple et efficace pour remanier vos photos numériques : Irfanview

Un bloc-notes évolué pour remplacer l'horrible version de série : Notepad++


Un voyage dans l'espace avec la NASA

Il suffit de cliquer ici


Un avion d'avant-garde : le HO 2-29

avion.gif
Découvrez un avion d'avant-garde le Ho 2-29

À méditer…

Quelques pensées


Paris au moyen-âge : un voyage dans le temps

paris_ma.gif
Remontez le temps

Vague de froid en février 1956

Brrr !


La vie dans les années 50

Quand nous étions enfants


Humour en photos


Évolution
Évolution

argent
mais il y contribue

retraite
Mémé

maths
On peut vous aider ?

idiot
Il n'y a qu'à cliquer

poussez
Entrée du magasin

coiffeur
Chez le coiffeur

ami
Avez-vous des amis ?

1_litre
vers 1960

 


En se promenant dans les rues ...


vieux liberté mur pêcheurs route piétons tir droit


Pour retrouver sa bonne humeur


Acrostiche sur l'Amicale par François Trouvat

Avec beaucoup d'audace, me voici pris au piège

Méditant la notion de clarté et de doute

Incitant les amis à emprunter la route

Comme de bons compagnons abandonnant leurs sièges

Avec miséricorde absolvent ces premiers pas

Laissant à leur auteur la gloire ou le trépas,

Et pensons maintenant à ceux qui nous créèrent :


Notre ancien condisciple, Colin fit donc l'Anger

A un certain bon sens il joignit l'agréable

Toutes les facéties et tous les aléas

Invitant la cervelle de tous nos grands capables

Obtenant à loisir les bans et les hourras

N'oublions pas J. Go, non pas ceux du mouton

Avec Jean Joésel pour compléter le rire

Les Hecquet, les Moreau, ceux qui variaient le ton,

Et ceux, sachant vraiment nous distraire et nous dire


Des élucubrations et même des poèmes

Et Groussin et Mathieu et Soulard et Legrand

Savaient tout à la fois nous plaire et parfois même


Gagner la sympathie, faire oublier les plans

Et Brésit et Michaux, Lemasson, Daversin

Ouverts aux rigolades des jeunes et des aînés,

Mesurant sans la chaîne les bons mots appréciés

Et laissant Dommanget fignoler son bouquin

Trouver l'ordinateur de Guilloteau lui-même

Recherchant quelque adresse et parvenant parfois

Etonné et ravi de voir combien on l'aime

Sans jamais se hisser tout seul sur le pavois.


Et chantons maintenant hardiment nos louanges

Xylophones aidant, tambours accompagnant

Percevant ça et là la mélopée des anges

Et tous éberlués la victoire en chantant

Résistons toutefois à la folle allégresse

Tendons sur notre sol nos chaînes d'arpenteurs

Sachons aussi parfois brancher nos GPS


Recevant à la fin la Croix des travailleurs

Et pensons aujourd'hui à Burdeau, Président

Tentant de rassembler les vieux et les nouveaux

Renaissons avec Seytre et pensons maintenant

A nos nombreux sans grade, et à tous leurs travaux,

Initiateurs zélés de congrès réussis

Trouvant dans les vallées et les sites si chers

En nous vantant la France avec des mots précis

Sans jamais se méfier du risque et du d'ANGER !

 


Quatre tests de logique

Quatre petits tests pour savoir si vous êtes attentifs. Prêts ?

  1. Logique
  2. Les carrés
  3. Plouf !
  4. Démence

Les énigmes d'Azimut

Ces énigmes sont parues dans la revue «Anger-Infos»

Énigme n°164 : L’escargot grimpeur

Quelque part en Bourgogne, un escargot est tombé au fond d’un puits de 10 mètres. Ce courageux animal décide d’escalader ce puits pour retrouver la liberté. Il va en baver !

Parti le matin, il s’arrête au crépuscule, épuisé : il a grimpé cinq mètres. Après une nuit réparatrice, il s’éveille. Las ! Il a glissé durant la nuit est est redescendu de quatre mètres !

Mais il en faut plus pour décourager un escargot de Bourgogne ! Il repart donc, et chaque jour, il grimpe de cinq mètres la journée, et redescend de quatre la nuit.


Combien de jours lui faudra-t-il pour atteindre son but  ?


6 jours


Notre escargot sait grimper, mais il n'a pas appris à voler !


Après cinq jours, il est monté de cinq mètres ; le sixième jour, il arrive au sommet des 10 mètres, et ne redescend plus.


Énigme n°165 : La mouche et les deux trains

Deux villes A et B sont distantes de 150 kilomètres. Elle sont reliées par une voie ferrée double (heureusement !). Au même instant, deux trains T1 en A et T2 en B partent en sens inverse. T1 roule à 70 km/h, et T2 à 80 km/h.

Une mouche sportive, qui vole à 100 km/h, part de A en même temps que le train T1, se dirige vers T2. Dès qu’elle atteint la locomotive de T2, elle fait demi-tour vers T1, et ainsi de suite. Lorsque les deux trains se croisent, elle tombe raide morte, épuisée.


Quelle distance a parcouru la mouche ?


100 km


Les villes sont distantes de 150 km. La vitesse de rapprochement des trains est de 150 km/h. Donc ils se croiseront au bout d’une heure.

La mouche vole à 100 km/h : elle a donc parcouru 100 kilomètres.


J’adore cette énigme qu’un enfant de 10 ans résout en une minute (il n’a pas fait d’algèbre !), alors que ses parents n’y arriveront jamais…


La C.I.P.A.V., notre caisse de retraite

Pour tous renseignements ou réclamations, ne pas téléphoner, mais contacter notre correspondant à la C.I.P.A.V. : monsieur Farid Saheb,

  1. par courrier : 9 rue de Vienne - 75403 PARIS cedex 07
  2. ou par courriel : en cliquant ici

 

Il s'occupe de la branche «géomètres».


Les billets d'humeur de nos membres

Envoyez-nous vos commentaires

à l'adresse suivante : azimut71@ozone.net

 

Les textes publiés demeurent sous la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient engager l'Association.

De Robert Bresit le 24 septembre 2015 :


Les professionnels patentés, licenciés, diplômés, agréés sont submergés par les principes de précaution, les assurances, les déclarations, les taxes, redevances, impôts : ils sont obligés de pratiquer des prix élevés pour s'en sortir et vendre leurs produits ou leurs services.
Le gouvernement n'a rien trouvé de mieux pour faire baisser leurs prix que de favoriser le travail au noir :
-Il a fallu que les taxis coupent la circulation, renversent un taxi UBER pour que le gouvernement réagisse mollement et attende que la Justice ait tranché en dernière instance.
-La SNCF, société étatique, va passer un contrat avec BLABLACAR pour le covoiturage: du travail au noir.
-Le gouvernement encourage le covoiturage, autre forme de travail au noir.
L'écologie ou le coût ont bon dos pour justifier tous les passe-droit ! Il n'est plus question de principe de précaution, d'assurances pour le transport de personnes étrangères, de permis de conduire, de contrôle de la connaissance de la ville, tout ce qu'on impose à un professionnel.
Faudra-t-il attendre qu'il y ait des voyageurs agressés, dévalisés, violés comme avec le "stop" de notre jeunesse qui a fini par disparaître ?
Et puis: -YakaSaider : " 1er réseau d'entraide et d'échange de services entre particuliers. Le troc de services est facile et gratuit pour consommer malin et faire des économies" (sic). Et aussi le SEL: un autre système d’échange.
Et pour les géomètres travaillant au noir le site :"Borner malin!", c'est pour bientôt ?